Pour qui ? Pourquoi ?

Qui peut bénéficier de nos services ?

Provenant de milieux religieux, la clientèle contribue significativement à la définition et à l’évolution de nos services, par l’expression de ses besoins que notre approche humaniste reconnaît en tout temps. Fondé et administré par des religieuses, le Centre a vu émerger les nouveaux défis des communautés religieuses, en regard de leurs relations internes ou de leur rapport au monde. Certains utilisateurs de nos services recherchent l’équilibre personnel et socio-communautaire pour renouveler leurs missions et engagements actuels ou à venir.

La mission du centre s’adresse aux personnes consacrées (religieuses, religieux, prêtres).

Nous savons répondre aux besoins de religieuses, religieux, prêtres qui:

  • terminent une mission, un mandat de responsabilités communautaires;
  • changent de carrière, se trouvent en transition culturelle;
  • recherchent une formation personnelle continue;
  • désirent un bon moment de ressourcement à long ou à court terme;
  • veulent s’engager dans un processus de croissance personnelle;
  • désirent bénéficier d’un temps d’arrêt, de repos, de réflexion…

Besoins des personnes dans un contexte de communauté:

Les supérieures et supérieurs des personnes référées offrent à leurs membres,  la possibilité de découvrir nos services et ressources dans un but de mieux-être personnel. Il est important que ce processus  s’harmonise aux réalités du retour au sein de sa communauté, selon le contexte.

Des services harmonisés, respectueux de la dignité et de la confidentialité.

Selon les besoins, les résidants peuvent choisir ou non des services thérapeutiques. Les utilisateurs de nos services thérapeutiques sont avant tout  les personnes qui bénéficient des services, dans une démarche personnelle, individualisée où le consentement éclairé est demandé. Chacune, chacun détermine donc l’orientation de sa ou de ses relations d’aide ainsi que le niveau d’investissement qui conditionnera l’atteinte de ses objectifs.

Il est important de signifier que les relations d’aide sont tout à fait confidentielles au sein d’une équipe interdisciplinaire encadrée par  les codes de déontologie de leur ordre professionnel.

Respect des besoins de la communauté

Comme les relations d’aide vécues au centre sont encouragées, autorisées et défrayées par les communautés, il se peut que des personnes en autorité souhaitent avoir des nouvelles du processus.

Il est possible de tenir des échanges de suivi entre un participant et une personne en autorité, si cela est souhaité par la personne concernée, en présence de la directrice des services professionnels. Ces échanges se vivent dans le respect de la dignité et du choix des sujets abordés.

Critères d’admission

Voici la dernière version des critères et de la démarche d’admission (pour les membres de congrégations) adoptée en conseil d’administration en août 2011

Critères d’admission v 2011